Accueil du site > A la Une > Journée internationale de (...)

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Contenu de la page : Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Au bureau, à domicile, dans les transports en commun, à l’école… Les femmes, quel que soit leur âge, sont exposées ou victimes de violences sexistes et sexuelles dans différents contextes, divers lieux. Ces violences, intolérables, sont interdites et punies par la loi. Si vous êtes victimes de violences sexistes et sexuelles, ou si vous êtes témoins de ces violences, un ensemble de dispositifs d’alerte et de secours existent pour écouter, secourir et protéger.

  • En cas de danger immédiat, composez le 17 ou utilisez le 114 par SMS.
  • La plateforme de signalement en ligne : arretonslesviolences.gouv.fr permet aux victimes et aux témoins d’échanger en direct et de manière anonyme avec des policiers et des gendarmes spécialement formés et accompagnés de psychologues, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.
  • Les victimes peuvent être accompagnées vers le dépôt d’une plainte ou, dans l’hypothèse où elles n’y seraient pas prêtes, orientées vers les partenaires du ministère de l’Intérieur pour faciliter leur prise en charge. Le site recense également les numéros d’urgence, les numéros d’écoute, les associations nationales et les associations locales d’aide aux victimes : https://arretonslesviolences.gouv.fr/besoin-d-aide
  • Un numéro gratuit et anonyme, le 39 19 (tous les jours de 9h à 21h).

Au niveau local : Visuels à télécharger sur ce lien et à retrouver en bas de la page.

Et d’autres outils et applications qui peuvent vous aider :

  • L’application « Mémo de vie » coffre-fort numérique pour y consigner faits et preuves : memo-de-vie.org
  • Une application de soutien entre femmes : app-elles.fr
  • Un tchat gratuit : commentonsaime.fr
  • Le violentomètre (à voir ci-après) : un outil simple et utile pour « mesurer » si sa relation amoureuse est basée sur le consentement et ne comporte pas de violences (conçu par les Observatoires des violences faites aux femmes de Seine-Saint-Denis et de Paris, l’association En Avant Toute(s) et la Mairie de Paris) :

Enfin, différents services municipaux peuvent accompagner les victimes dans leurs démarches, contacter :

  • CCAS
  • La police municipale (Christophe FOUILLARD - 02 43 01 78 03 - police@evron.fr)
  • France services

    Le violentomètre :