Accueil du site > A la Une > Message de Joël BALANDRAUD - (...)

Message de Joël BALANDRAUD - le 5 mai 2020

Contenu de la page : Message de Joël BALANDRAUD - le 5 mai 2020

Nous sommes encore en période de confinement, mais le déconfinement approche.

C’est donc le moment de prendre la parole pour évoquer ce qui se prépare au niveau de la commune et de la Communauté de communes.

Tout d’abord, je tiens à saluer tous les personnels soignants ou non de nos hôpitaux ou EHPAD, libéraux du médical ou paramédical et aides à domicile, mais aussi tous ceux qui ont travaillé pour nous tous dans les secteurs essentiels de la société, de la fourche à la fourchette.

La crise sanitaire n’est pas finie mais passe dans une nouvelle phase, celle de la rémission après le choc septique. On l’a vu, la Mayenne, d’orange-tango, est devenue vert-espoir. C’est le résultat de l’effort consenti par tous ceux qui se sont scrupuleusement tenus aux consignes de confinement. Ils ont enrayé ainsi l’avancée de l’épidémie au prix parfois d’un sacrifice financier considérable qui met aujourd’hui en péril nombre d’entreprises des Coëvrons. Ne l’oublions jamais quand nous pensons aux préjudices personnels subis par chacun d’entre nous.

Ainsi, la collectivité ayant mis en place son plan de déconfinement, lundi 4 mai les déchèteries ont rouvert pour les déchets verts des particuliers et cela s’est très bien déroulé. Les services de la mairie vont rouvrir les uns après les autres à partir du 11, sur rendez-vous d’abord pour éviter les embouteillages à l’accueil et permettre à chacun d’être reçu en toute sérénité, notamment pour l’état civil. Le cimetière ouvrira le 11 mai, le marché le 14 comme prévu par les textes.

Concernant le point crucial de l’école, ma volonté est de ne pas mettre les parents en difficulté et donc d’accompagner les décisions de l’Etat en ce sens. Nous travaillons ainsi à la rentrée à partir du 12 mai dans toutes les écoles d’Evron. Soyons clairs, nos chefs d’établissements, leurs enseignants et les services de la mairie ont pris connaissance de l’ensemble des directives sanitaires ce week-end comme tout le monde... Certaines dispositions, comme celles concernant la distanciation sociale dans la cour, paraissent hors sol et ne pas correspondre à un objectif réaliste pour des enfants du cours élémentaire... L’Etat place les communes, les professeurs et les parents dans des conditions de triple « volontariat contraint ». Nous assumerons nos responsabilités jusqu’au bout en termes d’accueil sur le temps de cantine, mais aussi en périscolaire pour accompagner les parents. Pour autant, je comprendrais très bien que les parents, qui le souhaitent et qui le peuvent, gardent leurs enfants auprès d’eux pour cette fin d’année scolaire, même si nous avons tous hâte de retrouver une vie normale et que la scolarisation fait partie de cette demande.

Enfin, je voudrais dire un mot sur l’activité économique de notre territoire. Depuis deux mois un certain nombre d’entrepreneurs ont été mis en arrêt forcé. L’Etat annonce des mesures exceptionnelles et sans précédent en soutien aux professionnels, en particulier par le biais du chômage partiel pour les salariés. Je note que, malgré tout, de nombreuses entreprises auront de grandes difficultés à se remettre de la situation. Il existe des dizaines d’aides disponibles dont certaines évoluent en volume ou en règlement presque toutes les semaines. Les pros ont la plus grande difficulté à y voir clair. Les aides sont parfois cumulables, d’autres fois non, remboursables ou non, et dépendent de multiples critères de chiffre d’affaire du mois ou de l’année précédente…

Les annoncent se multiplient partout et, « en même temps » arrivent les contrordres de l’Etat qui vient régulièrement contredire et interdire les initiatives locales. Dans ce contexte juridiquement incertain, la Communauté de communes veut y voir clair avant de faire les annonces d’un grand soir. Les aides d’urgence étant apportées par l’Etat, nous abonderons à des aides régionales sécurisées et diffusées localement. Nous reportons les loyers aux professionnels sur demande et préparons des actions concrètes de soutien. Mais attention, les collectivités auront un rôle à jouer très important, en particulier à la relance de l’activité économique et sur le long terme. Les collectivités locales sont les premiers donneurs d’ordre du territoire et les multiples chantiers engagés sur fonds publics font travailler nombre de personnes. Malgré des recettes attendues en fortes baisse, nous tenons donc à maintenir nos investissements pour les années futures de façon à soutenir à la fois l’attractivité et l’activité des entreprises. Nous réfléchissons aussi à nous engager dans l’opération du « repos des héros » pour soutenir et valoriser l’activité du tourisme et des loisirs, ainsi qu’à travers le Plan local de l’habitat dopé pour soutenir toute l’économie du bâtiment sous conditions de travaux d’amélioration de l’habitat, en termes d’économie d’énergie et de transition énergétique.

Je veux attirer aussi l’attention de nos concitoyens sur ce qui est de leur pouvoir. Demain, la Communauté de communes et la ville d’Evron rembourseront les abonnements ou les frais d’inscription à des activités qui n’ont pas pu être assurées. Une bonne idée pourrait être de transformer ces retours en bons d’achat chez nos commerçants plutôt qu’en achats sur Amazon. On a vu que, pendant la période de confinement, les producteurs locaux ont su s’attirer les faveurs des « consomm-acteurs ». Gageons que le déconfinement accentuera cet élan en direction de l’ensemble des acteurs locaux. Pour rappel, les élus, les fonctionnaires, les retraités et nombre de salariés n’ont pas eu à subir de perte de pouvoir d’achat, c’est à nous tous d’aider à la reprise de l’activité locale pour que tous ceux qui ont vu leurs revenus baisser puissent se relever. Je peux témoigner que tous les acteurs du territoire ont su faire preuve de solidarité et ont su se mobiliser dans l’urgence, je suis sûr que nous serons encore solidaires demain et dans la durée.

Signes encourageants en cette période : une belle entreprise s’est installée à Evron dans le domaine des robots de traite et une autre a concrétisé une demande d’achat de 5,5 hectares dans la zone d’activité Coëvrons Ouest, qui nous reste à valider lors du prochain conseil communautaire. Pas de terre sans paysan, pas de territoire attractif sans entreprise. Travaillons à redresser notre territoire. Plus que jamais je reste persuadé que l’avenir sera ce que nous en ferons !

Joël BALANDRAUD Maire d’Evron - Président de la Communauté de communes des Coëvrons


Retrouvez également la vidéo de Joël BALANDRAUD du 8 avril 2020