Accueil du site > Programmation > Voie(x) céleste

Voie(x) céleste

Contenu de la page : Voie(x) céleste

Lorsque la nuit, l’homme regarde vers le ciel et admire les étoiles, c’est vers la voie lactée que se dirige son regard. Cette voie céleste, inspiratrice des poètes et des musiciens, est souvent présentée comme étant le vecteur d’élévation de l’âme. A cette voie allégorique répond la voix des chanteurs qui, lorsqu’elle s’élève dans les aigus et entre en résonance avec les voûtes, est fréquemment comparée à celle des anges.
C’est entre ces deux voie(x) que navigue cette 18e édition du #FAS. Musique renaissance ou médiévale, métissages contemporains, le Festival tend, encore une fois, à proposer au public de prendre le temps de vivre des émotions hors du temps et de se laisser porter vers les voies célestes.

Ce sont toutes ces dimensions que le festival a voulu faire transparaitre à travers sa nouvelle identité graphique. Entre terre et ciel, entre l’univers visible et celui invisible vers lequel se tendent le regard et le corps d’un personnage, se dessine une voie dans laquelle le drapé flottant rappelle les ailes des anges célestes.

C’est ce même drapé qui symbolise également l’envolée des voix qui, sous les voûtes de la basilique, viendront chanter les plus belles notes des pièces sacrées.

A noter

En raison de la situation sanitaire liée au COVID-19, le programme est susceptible d’être modifié.